Postes Canada commémore la 100e Coupe Grey | LCF.ca | Site officiel de la Ligue canadienne de football
 
Dévoilement des timbres de la 100e Coupe Grey
CFL.ca
 

LCF.ca

OTTAWA – Le brouillard, les terrains boueux et glacés, les amateurs enthousiastes, les jeux spectaculaires et les records de longue date représentent autant de moments immortalisés sur le nouvel ensemble de timbres commémoratifs émis pour célébrer le 100e match de la Coupe Grey, qui sera disputé prochainement. Le jeu compte neuf timbres, dont huit où figure un moment ou un match inoubliable choisi par chaque équipe de la Ligue canadienne de football (LCF), et un timbre où la Coupe est à l’honneur. Les carnets de dix timbres seront mis en vente dans les bureaux de poste partout au pays dès le 16 août.
 

En 1909, Earl Grey, gouverneur général du Canada, a fait don de la coupe éponyme pour le championnat de football amateur du Canada. Depuis 1954, seules des équipes de la LCF se sont disputé la Coupe Grey. Le trophée est décerné chaque année depuis 1909, sauf pour trois ans pendant la Première Guerre mondiale.

« La Coupe Grey a donné lieu à des moments enlevants pour les amateurs de football canadiens, a déclaré l’honorable Steven Fletcher, ministre d’État (Transports). Les Canadiens pourront se remémorer certains de ces moments inoubliables grâce aux timbres. »

 « La Coupe Grey représente l’esprit canadien, ajoute Deepak Chopra, président-directeur général de Postes Canada. Cette série de timbres permet de préserver ce patrimoine tout en reconnaissant les footballeurs qui ont tant contribué à ce sport passionnant. »

« La Coupe Grey est l’un des événements les plus rassembleurs pour tous les Canadiens. Sa reconnaissance et sa célébration sur les timbres de notre pays représentent un hommage exceptionnel, souligne Mark Cohon, commissaire de la LCF. Cet honneur, tout comme la Coupe, revient à chaque Canadien qui se passionne pour le football et qui soutient ce sport ainsi que notre Ligue. »

Les Lions de la Colombie-Britannique

En 1994, les partisans de la Ligue canadienne de football qui viennent assister à la finale de la 82e Coupe Grey à Vancouver n’ont qu’une question à la bouche : la célèbre coupe quittera-t-elle le sol canadien pour la première fois de son histoire? L’équipe locale, les Lions de la Colombie-Britannique, s’oppose alors à une nouvelle formation en provenance de Baltimore qui a connu une première saison spectaculaire au sein de la Ligue. Le match tire à sa fin et le pointage est à égalité 23 à 23. Lui Passaglia devient un héros local en réussissant un botté de placement de 39 verges qui l’impose comme l’un des meilleurs botteurs de tous les temps au sein de la LCF et permet ainsi de conserver la Coupe Grey au Canada.

Les Eskimos d’Edmonton

Au sein de la LCF, les Eskimos d’Edmonton détiennent le record du plus grand nombre de victoires consécutives de la Coupe Grey. La formation a en effet mérité la célèbre coupe de 1978 à 1982. La dynastie s’est appuyée sur les légendaires quarts-arrières Tom Wilkinson et Warren Moon ainsi que sur les joueurs étoiles Dan Kepley et Dave Fennell à la défense. Le record de cette équipe aux couleurs vert et or risque de ne jamais être battu.

Les Stampeders de Calgary

Lors de la 36e Coupe Grey disputée en 1948, les Stampeders de Calgary l’emportent sur les Rough Riders d’Ottawa, ce qui couronne une incroyable saison sans défaite. Cependant, on se souvient plutôt de ce qui s’est passé hors du terrain. Des trains remplis de partisans de Calgary prêts à célébrer comme jamais entrent en gare à Toronto. L’heure est à la fête alors que les partisans font des crêpes sur les marches de l’hôtel de ville, se promènent à cheval dans le hall de l’hôtel Royal York et improvisent des festivités partout au centre-ville. Depuis ce week-end-là, la finale de la Coupe Grey est devenue un événement culturel canadien grâce aux partisans en liesse de Calgary.

Les Roughriders de la Saskatchewan

En 1989, lors de la finale de la 77e Coupe Grey, les Roughriders de la Saskatchewan affrontent les Tiger-Cats de Hamilton dans le tout nouveau SkyDome de Toronto. Affichant un nombre de buts élevé, ce match permet de réaliser ou d’égaliser 15 records de la Coupe Grey. À quelques secondes de la fin, les deux équipes sont à égalité 40 à 40. Dave Ridgway, botteur des Roughriders, se montre à la hauteur de la situation en réalisant un botté de 35 verges qui permet à son équipe de remporter la célèbre coupe. Nombre de partisans de la LCF considèrent ce match comme l’une des meilleures finales de la Coupe Grey.

Les Blue Bombers de Winnipeg

En 1962, lors de la 50e Coupe Grey, les Blue Bombers de Winnipeg et les Tiger-Cats de Hamilton s’affrontent à Toronto. Dans le deuxième quart, le brouillard prend d’assaut le terrain du stade diminuant ainsi la visibilité tant pour les joueurs que pour leurs partisans. Avec tout juste un peu plus de neuf minutes à jouer, on suspend le match alors que Winnipeg mène 28 à 27. Les joueurs reprennent le lendemain après-midi, sans qu’un autre but soit marqué. Winnipeg est déclarée l’équipe championne de cette finale de la Coupe Grey. Ce championnat a été baptisé le « Fog Bowl ».

Les Tiger-Cats de Hamilton

En 1972, le stade Ivor Wynne de Hamilton accueille le 60e match de la Coupe Grey, qui oppose les Roughriders de la Saskatchewan aux Tiger-Cats de Hamilton. Alors que les deux formations sont à égalité à la fin du quatrième quart, Ian Sunter, botteur de Hamilton âgé de 19 ans, réalise un botté de 34 verges durant les dernières secondes du match, devant ses partisans locaux en liesse. La finale de 1972 de la Coupe Grey met en valeur deux athlètes qui vont être intronisés au Temple de la renommée du football canadien : Angelo Mosca participe au dernier match de sa carrière, tandis que Garney Henley mérite le trophée Schenley pour avoir été le joueur le plus utile de la LCF cette année-là.

Les Argonauts de Toronto

Disputée en 1950, la 38e finale de la Coupe Grey se déroule au stade Varsity de Toronto. Elle oppose les Blue Bombers de Winnipeg aux Argonauts de Toronto. Elle est immédiatement qualifiée de « Mud Bowl » en raison des pluies diluviennes qui font du terrain un véritable bourbier. Les conditions ne cessent d’empirer tout au long du match qui se déroule sous une pluie glaciale et diluvienne. Les joueurs des deux équipes sont épuisés. L’équipe torontoise réussit à compter, remportant la finale 13-0 et méritant sa neuvième Coupe Grey.

Les Alouettes de Montréal

Joué en 1977, le 65e match de la Coupe Grey oppose les Alouettes et les Eskimos. Ce match sera à jamais connu sous le nom de « Ice Bowl ». Le championnat, qui a fait suite à un violent blizzard, a eu lieu à ciel ouvert au Stade olympique de Montréal devant une assistance record de 68 318 spectateurs. Les tentatives visant à faire fondre la neige sur le terrain restent vaines alors qu’une baisse de température survenue le jour du match en fait une patinoire. Du coup, les joueurs n’arrivent pas à adhérer au terrain. C’est alors que Tony Proudfoot, demi défensif de Montréal, a la brillante idée de mettre des agrafes sur les semelles de ses chaussures et de celles de ses coéquipiers. Le résultat : l’équipe montréalaise remporte une éclatante victoire de 41 à 6, en partie grâce à un pistolet agrafeur.

 
RangNomUniv.Pos.
1 Laurent Duvernay-Tardif McGill LO
2 David Foucault Montréal LO
3 Pierre Lavertu Laval LO
4 Quinn Smith Concordia LD
5 Devon Bailey St. Francis Xavier
6 Evan Gill Manitoba LD
7 Dylan Ainsworth Western LD
8 Anthony Coombs Manitoba DO
9 Matthias Goossen Simon Fraser LO
10 Andrew Lue Queen's DD
 
Sujets d’actualité
  • Manchettes
  • Plus lues
  • Plus commentées
Nouvelles
Sondage
Henry Burris mènera-t-il la LCF pour les verges par la passe pour une troisième année de suite?
1) Oui
2) Non