McMaster remporte une première Coupe Vanier | LCF.ca | Site officiel de la Ligue canadienne de football
 
LA PRESSE CANADIENNE
 

SIC

VANCOUVER (SIC) –
Tyler Crapigna a réussi un placement de 20 verges en deuxième prolongation pour permettre aux Marauders de McMaster de remporter la première Coupe Vanier de leur histoire grâce à une spectaculaire victoire de 41-38 face au Rouge et Or de l’Université Laval, vendredi soir, devant 24 935 spectateurs réunis au stade B.C. Place.

Champions de la conférence de l’Ontario, les Marauders terminent la saison avec un dossier cumulatif de 11-1. À sa seule participation précédente à la finale du football de SIC, en 1967, McMaster avait perdu 10-9 contre l’Alberta.

De son côté, le Rouge et Or s’inclinait pour la première fois en sept présences en finale canadienne et ratait ainsi l’occasion de s’emparer seul du premier rang pour le nombre de titres de la Coupe Vanier. Les champions du RSEQ complètent le calendrier avec une fiche globale de 11-2.

Le premier match de la Coupe Vanier disputé en Colombie-Britannique passera à l’histoire comme l’un des plus spectaculaires et dramatiques dans les 47 années d’histoire de la classique automnale.

Tirant de l’arrière par 23-0 à la mi-temps, le Rouge et Or est revenu en force après la pause et a inscrit 24 points consécutifs pour prendre les devants tôt au quatrième quart. McMaster a répliqué avec un touché suivi d’une transformation de deux points pour reprendre une avance de sept points, mais un touché de Julian Feoli-Gudino sur une passe de cinq verges de Bruno Prud’homme alors qu’il ne restait que deux minutes 13 secondes à écouler a forcé la prolongation.

En fait, les Marauders ont eu l’occasion de mettre fin à la rencontre sur le dernier jeu du temps réglementaire mais le botteur Tyler Crapigna, membre de la première équipe d’étoiles de SIC cette saison, a raté une tentative de placement d’une distance de 30 verges.

Lors de la séance de fusillade, les champions ontariens se sont exécutés les premiers et ont marqué sur une passe de 26 verges de Kyle Quinlan à Brad Fochesato. Laval a immédiatement répliqué avec un majeur de 33 verges d’Adam Thibault, qui a jonglé avec le ballon suite à une longue passe de Prud’homme mais a réussi à le conserver alors qu’il chutait au sol.

Le Rouge et Or s’est exécuté en premier lors de la deuxième série en fusillade mais n’a pu ajouter de points au tableau, Steven Ventresca interceptant une passe de Prud’homme. Crapigna a une la chance de se reprendre quelques instants plus tard et a fait mouche sur une distance de 20 verges pour mettre un terme au débat.

« J’avais le sentiment que j’aurais la chance de me reprendre en surtemps, a dit Crapigna, qui disputait un premier match éliminatoire après avoir raté trois parties en raison de la maladie. C’est tout ce que je demandais, une autre chance. Quel sentiment incroyable! »

« Nous allons profiter pleinement de ce moment, a dit l’entraîneur-chef Stefan Ptaszek, qui en était à sa sixième campagne à la barre. Mais nous nous remettrons au travail dès demain. Nous ne voulons pas attendre 41 ans avant de revenir en finale. »

Malgré leur immense déception, tant le pilote du Rouge et Or, Glen Constantin, que son vétéran quart-arrière Prud’homme tenaient à souligner la force de caractère de l’équipe.

« Je suis très fier de mes joueurs, très fier de leur force de caractère. Ils auraient pu facilement baisser la tête après la première demie, » a dit Constantin, qui détient le record de SIC avec cinq conquêtes de la Coupe Vanier en tant qu’entraîneur-chef.

« Nous nous sommes mis dans le pétrin en première demie, mais nous sommes revenus très fort, a dit Prud’homme, qui disputait le dernier match de sa carrière universitaire. Ça démontre la fierté et la force de notre programme. »

Quinlan a mérité le titre de joueur par excellence et le trophée commémoratif Ted Morris suite à une performance étincelante, particulièrement en première demie. Le quart originaire de South Woodslee, Ont., a complété 36 de ses 55 passes pour des gains de 482 verges, deux touchés et deux interceptions, en plus d’amasser 106 verges au sol en 14 courses. À la pause de la mi-temps, il avait déjà complété 20 passes en 27 tentatives pour 265 verges.

Ses 482 verges par la voie des airs sont le deuxième plus haut total de l’histoire de la finale de SIC, tout comme son total de passes complétées. Les Marauders ont par ailleurs égalé le record de la classique avec 41 premiers essais et leurs 675 verges d’attaque totale viennent aussi au deuxième rang de l’histoire du match.

« Malgré notre domination en début de rencontre, nous savions qu’il faudrait continuer à marquer des points, a dit Quinlan. Laval est l’une des meilleures équipes au pays et nous savions qu’ils allaient se battre jusqu’au bout. »

Le receveur Robert Babic est également entré dans les annales de la Coupe Vanier en égalant le record d’attrapés, avec 12 pour des gains de 135 verges.

Joueur de l’année en Ontario, Michael DiCroce a également profité du brio de Quinlan, lui qui a capté sept ballons pour 102 verges. Il s’est aussi vu refuser un touché de 101 verges au troisième quart suite à un hors-jeu qu’il a lui-même causé.

Originaire d’Hamilton, le secondeur recrue Aram Eisho a hérité du prix Bruce Coulter remis au meilleur joueur défensif de la rencontre. Il a dominé tous les joueurs sur le terrain avec 11.5 plaqués, en plus de provoquer un échappé.

Du côté du Rouge et Or, l’homme des grandes occasions, le porteur de ballon Sébastien Lévesque, a été fidèle à sa réputation avec une récolte de 136 verges et un touché en 17 portées à sa dernière sortie universitaire.

Prud’homme a complété 21 de ses 30 passes pour 239 verges, deux majeurs et deux interceptions, mais a été plaqué cinq fois derrière sa ligne de mêlée. Julian Feoli-Gudino, qui disputait lui aussi un dernier match sur le circuit de SIC, a amassé 106 verges en 10 réceptions.
 
Les Marauders étaient tout simplement trop forts pour leurs rivaux québécois en première demie.

McMaster a profité d’un revirement pour ouvrir la marque après 7:55 de jeu. Quelques instants après un échappé de Lévesque à la ligne de 35 des Ontariens, Crapigna a fait mouche sur une distance de 26 verges.

Crapigna a porté le pointage à 6-0 cinq minutes plus tard grâce à une réussite de 37 verges. Quelques jeux plus tôt, les Marauders avaient prolongé leur poussée lorsque Marshall Ferguson a feinté un dégagement avant de réussir une passe de 11 verges à Ben O’Connor lors d’une situation de troisième essai et huit verges à gagner.

La domination des champions de SUO s’est poursuivie au deuxième quart.

James Hill a marqué sur une passe de trois verges de Quinlan, Chris Pezzetta a atteint la zone payante suite à une course de 13 verges et le troisième placement de Crapigna, sur 24 verges, a fait 23-0 à la mi-temps.

Le Rouge et Or a refusé d’abandonner et a réduit l’écart à 23-14 après seulement quatre minutes en deuxième demie, grâce à un retour de dégagement de 62 verges de Guillaume Rioux et à un retour d’interception de 37 verges de Frédéric Plesius. Boris Bede a réduit le déficit à 23-17 avant la fin du troisième quart avec un placement de 18 verges.

Lévesque a donné les devants à Laval pour la seule fois de la rencontre après 1:57 d’action au quatrième engagement grâce à une spectaculaire course de 44 verges, mettant ainsi la table à la dramatique fin de match.

SOMMAIRE

LAV: 0-0-17-14-7-0: 38
MAC: 6-17-0-8-7-3: 41

Premier quart
MAC-PLA Tyler Crapigna 26 7:55
MAC-PLA Tyler Crapigna 37 12:57

Deuxième quart
MAC-TOU James Hill 3 passe de Kyle Quinlan (Tyler Crapigna transformation) 1:22
MAC-TOU Chris Pezzetta 13 course (Tyler Crapigna transformation) 5:25
MAC-PLA Tyler Crapigna 24 13:37

Troisième quart
LAV-TOU Guillaume Rioux 62 retour de dégagement (Bede transformation) 3:03
LAV-TOU Frédéric Plesius 37 retour d’interception (Bede transformation) 4:17
LAV-PLA Boris Bede 18 11:49

Quatrième quart
LAV-TOU Sébastien Lévesque 44 course (Boris Bede transformation) 1:57
MAC-TOU Matthew Peressini 9 course (Matthew Peressini passe de Kyle Quinlan) 9:07
LAV-TOU Julian Feoli-Gudino 5 passe de Bruno Prud’homme (Boris Bede transformation) 12:47

Prolongation (fusillade)
MAC-TOU Brad Fochesato 26 passe de Kyle Quinlan (Tyler Crapigna transformation)
LAV-TOU Adam Thibault 33 passe de Bruno Prud’homme (Boris Bede transformation)
MAC-PLA Tyler Crapigna 20

Foule: 24 935

RangNomUniv.Pos.
1 Laurent Duvernay-Tardif McGill LO
2 David Foucault Montréal LO
3 Pierre Lavertu Laval LO
4 Quinn Smith Concordia LD
5 Devon Bailey St. Francis Xavier
6 Evan Gill Manitoba LD
7 Dylan Ainsworth Western LD
8 Anthony Coombs Manitoba DO
9 Matthias Goossen Simon Fraser LO
10 Andrew Lue Queen's DD
 
Vidéo
 
Les Stampeders de Calgary ont rencontré...
Publiée:
 
 
Le ROUGE et NOIR travaille fort pour...
Publiée:
 
 
Le secondeur de l'Université Western...
Publiée:
 
 
Le demi défensif de l'Université...
Publiée: