Les chiffres – Stampeders de Calgary | LCF.ca | Site officiel de la Ligue canadienne de football
 
 
LA PRESSE CANADIENNE
 

TORONTO – Le match de la Coupe Grey a été présenté 67 fois dans sont format Est-Ouest actuel (à l’exception des affrontements lors de la Deuxième Guerre mondiale). Depuis 1945, l’Est et l’Ouest se sont partagés les honneurs (avec une victoire de Baltimore en 1995). Depuis 1996, soit depuis le retour de la LCF à un format entièrement canadien, l’Ouest a remporté 9 des 16 matchs.

Le match de la 100e Coupe Grey constituera le troisième affrontement entre les Argonauts et les Stampeders en grande finale. Calgary a gagné en 1971 par la marque de 14-11, et Toronto a gagné l’autre rencontre, en 1991, au compte de 36-21. Les Stampeders ont représenté l’Ouest dans le match plus que n’importe quelle autre équipe depuis 1991 (CGY 8, C.-B. 5, EDM 5, SASK 4). Le club en est à sa 13e participation depuis 1945. Seuls les Eskimos y ont participé plus souvent (22 parties).

Une première participation à la Coupe Grey pour Kevin Glenn…en 12 ans!

Le vétéran de 12 saisons dans la LCF, Kevin Glenn, en sera à un premier départ à sa première participation à la Coupe Grey en carrière. Il en est à sa quatrième formation dans la LCF. Seuls Danny McManus en 1998 avec Hamilton (4e club) et Reggie Slack avec la Saskatchewan en 1995 (5e club) ont atteint leur première finale de la Coupe Grey si tard dans leur carrière. Classé au 11e rang dans l’histoire de la LCF pour les verges par la passe (36 708), Glenn est le passeur le plus productif qui n’avait jamais participé à un match de la Coupe Grey.

Par ailleurs, Glenn a complété seulement 15 passes la semaine passée, mais il a récolté 303 verges et 8 d’entre elles étaient sur des 2e essais pour des touchés ou des 1ers essais. En deux matchs, Calgary a complété 37 passes pour 666 verges – 18 verges/réception.

100 verges pour Jon Cornish et Maurice Price?

La participation de Calgary s’explique, entre autres, par les performances du demi Jon Cornish et du receveur Maurice Price. Ils ont tous deux connus des matchs de 100 verges lors des  deux tours éliminatoires. Le dernier demi à avoir connu deux matchs de 100 verges et à avoir atteint la Coupe Grey est Charles Roberts de Winnipeg en 2007. Avant lui, il faut remonter à 1995 et à Mike Pringle avec Baltimore. James Murphy en 1984 et Jeff Boyd en 1988 avaient connu des matchs de 100 verges sur des réceptions en demi-finale et en finale pour aider leur équipe à atteindre la finale.

De jeunes jambes

Rene Paredes et Swayze Waters (comptent 3 saisons à eux deux) en seront tous deux à leur premier match de la Coupe Grey. Ça fait 25 ans que les deux botteurs de précision qui participent à la finale en sont, en même temps, à leur première finale (1987, Jerry Kauric & Lance Chomyc, 4 saisons à eux deux). Paredes arrive à la Coupe Grey après avoir réussi ses deux derniers placements. Waters connait une séquence de 4 placements réussis de suite et est 5/6 en éliminatoires.

Des demis offensifs productifs

Les partisans verront lors du match les demis no 1 (Jon Cornish, 81 verges/matchs) et no 5 (Chad Kackert, 71 verges/matchs). Lors des éliminatoires, Cornish a connu deux matchs de 100 verges (36 courses pour 221 verges – 85 % des verges au sol du club), 2 touchés et 8 courses d’au moins 10 verges. Kackert a porté le ballon 28 fois pour 227 verges (89 % des verges au sol des Argos) pour 2 touchés et 7 courses d’au moins 10 verges. En 2012, Toronto a une fiche de 6-3 lorsque Kackert amasse au moins 50 verges.

Les Argonauts pourront-ils freiner les Stampeders?

Calgary a une fiche de 13-2 au cours de leurs 15 derniers matchs après avoir amorcé la saison à 3-4. Les Stampeders ont gagné leurs trois derniers matchs sur la route, dont une victoire de 34-29 en Colombie-Britannique en finale de l’Ouest.

Deux facteurs expliquent les succès des Stampeders lors des éliminatoires : leur taux de conversion au 2e essai est passé de 49 % en saison régulière à 57 % lors des éliminatoires, et Calgary a été puni à seulement deux reprises contre les Lions et à sept reprises en deux matchs éliminatoires. La dernière fois qu’une équipe à été puni deux fois ou moins en match éliminatoire : Montréal lors de la finale de l’Est de 2008 (0).

Abat les gros jeux!

Calgary n’a pas alloué un seul gros gain aux Lions en finale de l’Ouest. C’était la première fois que les Stamps n’accordaient pas de gros jeux lors d’un match cette saison. C’était aussi la première fois que C.-B. n’en réussissait pas un.

McDaniel et Price forment un duo explosif

Maurice Price a joué son premier match dans la LCF lors de la semaine 11 et a réussi quatre matchs consécutifs de 100 verges sur des réceptions en 8 parties. Avec Marquay McDaniel, ils ont combiné leurs efforts pour capter neuf passes en situation de 2e essai. Nik Lewis a été une cible privilégiée cette saison, mais une couverture serrée en éliminatoire l’a limité à une réception dans cette situation.

Est-ce que quelque chose cloche avec Nik Lewis?

Le meneur dans la LCF pour les réceptions (100), Nik Lewis, a capté seulement une passe la semaine dernière contre C.-B. La dernière fois qu’il a capté seulement une passe, c’était le 1er septembre 2008 contre Edmonton (89 matchs). Il a capté deux passes au cours des 6 derniers quarts.

Parmi les receveurs ou les demis des clubs en finale dimanche, seul Nik Lewis a déjà capté une passe ou porté le ballon en finale.

En vrac!

Romby Bryant : De ses six réceptions, deux ont été pour des touchés en deuxième demie, des jeux de 68 et 57 verges qui ont donné les devants aux Stamps pour de bon lors de leurs deux matchs éliminatoires.

Se mettre en marche : Les Stamps ont débuté la demi-finale de l’Ouest avec trois dégagements sur leurs quatre premières séquences. Depuis, 12 de leurs séquences se sont terminées par des points (sur 23, 8 touchés, 4 placements).

20 courses ou plus en 2012 : En 2012, quand Calgary court 20 fois, leur fiche est de 12-1.

Toujours avec l’équipe depuis leur dernière conquête du titre : Calgary 8 joueurs de 2008, Toronto 3 joueurs de 2004.

Anwar Stewart : En jouant dans le match, Anwar Stewart de CGY passera au 8e rang (égalité) pour le plus de participations dans le match (8)

Glenn et Tate : Calgary est le premier club à avoir eu des quarts partants différents en demi-finale et en finale à atteindre la Coupe Grey.

Match de la 96e Coupe Grey à Montréal : En 2008, Calgary a surmonté un déficit de plus de 10 points pour gagner la Coupe Grey. Depuis 1990, seulement trois clubs ont fait de même.

À propos de Olivier
Olivier Poulin a été nommé édimestre de LCF.ca dès son lancement au cours de la saison 2005. En 2009, il est devenu directeur des communications des Alouettes. Après une saison terminée par la conquête de la Coupe Grey, il a accepté le poste de gestionnaire, communications à la LCF.
RangNomUniv.Pos.
1 Brett Boyko UNLV LO
2 Alex Mateas UCONN LO
3 Daryl Waud Western LD
4 Tyler Varga Yale DO
5 Nic Demski Manitoba
6 Sean McEwen Calgary LO
7 Sukh Chung Calgary LO
8 Danny Groulx Laval LO
9 Addison Richards Regina
10 Jacob Runy Richmond LO
 
Sujets d’actualité
  • Manchettes
  • Plus lues
  • Plus commentées
Nouvelles
Sondage
Anthony Calvillo sera-t-il, un jour, entraîneur-chef dans la LCF?
1) Oui
2) Non
3) Trop tôt pour le dire