Les Argonauts de Toronto remportent la 100e Coupe Grey! | LCF.ca | Site officiel de la Ligue canadienne de football
 
100e Coupe Grey : Stampeders 22 Argonauts 35
LA PRESSE CANADIENNE
 

TORONTO – Les Argonauts de Toronto sont champions de la Coupe Grey! Les Torontois ont notamment profité de deux revirements de leurs rivaux pour inscrire 14 points en première demie, en route vers une victoire de 35-22 face aux Stampeders de Calgary, à l’occasion du match de la 100e Coupe Grey, disputée au Centre Rogers de Toronto, dimanche, devant 53 208 spectateurs.

Les Argonauts sont ainsi sacrés champions de la Coupe Grey pour une seizième fois en 100 ans. Pour l’entraîneur-chef Scott Milanovich, il s’agit d'une première conquête de la Coupe Grey comme entraîneur-chef, lui qui avait auparavant remporté deux championnats avec les Alouettes de Montréal, comme coordonnateur offensif, en 2009 et en 2010.

« Tout ce qui compte, c’est la manière avec laquelle vous terminez les choses, a lancé Milanovich. Et comme vous pouvez le voir, nous avons fini en beauté. Ma joie provient de voir ces joueurs dans le vestiaire. Ça n’a rien à voir avec la bague : ce qui compte, ce sont les relations et le sentiment d’accomplissement qui découle du fait d’être couronnés champions. C’est incomparable! »

Bien qu’ils aient eux-mêmes commis un revirement sur leur premier jeu offensif de la partie, les hommes de Milanovich doivent une fière chandelle aux revirements, grâce auxquels ils ont réussi à inscrire deux touchés.

Le joueur par excellence de la LCF, Chad Owens, a d’abord fait suivre un échappé du demi offensif des Stampeders Jon Cornish par un touché de 5 verges. Dix jeux plus tard, le demi de coin Pacino Horne a retourné une interception du quart Kevin Glenn sur 25 verges pour un autre majeur.

Outre les revirements, les Torontois ont bénéficié d’une solide performance de leur demi offensif Chad Kackert. De fait, le joueur par excellence de la 100e Coupe Grey a porté le ballon 20 fois pour 133 verges, en plus de capter huit passes pour 62 verges. Il n’a cependant inscrit aucun touché.

« Je n’ai pas les mots pour décrire ce que je ressens présentement, a indiqué Kackert. Ce fut un périple incroyable, et nous avons réussi à l’emporter. C’est un scénario inimaginable. C’est une fin merveilleuse pour cette histoire, et un prochain chapitre verra le jour sous peu. Nous avons fait ce que nous devions faire pour nous rendre ici, et vous avez vu ce qu’ont été les résultats. »

Les autres touchés des Argonauts sont plutôt venus des receveurs Dontrelle Inman et Andre Durie, Inman inscrivant un touché sur une passe d’une verge du quart substitut Jarious Jackson au deuxième quart, et Durie enfonçant le dernier clou dans le cercueil des Stampeders avec un touché à 8:04 du quatrième quart.

Dans la victoire, le quart Ricky Ray a complété 18 de ses 31 passes pour 231 verges, deux touchés et une interception. Le receveur Jason Barnes s’est également illustré chez les vainqueurs, captant trois passes pour 82 verges.

« Être échangé à Toronto était une opportunité pour moi, et c’est tout simplement génial de faire partie de tout ça présentement, a confié Ray. Nous avons fait les bonnes choses au bon moment. Au cours des prochains jours, nous allons être si fiers d’avoir eu la chance de remporter la 100e Coupe Grey, à Toronto, devant nos partisans. »

Les botteurs Swayze Waters et Noel Prefontaine ont complété la marque pour Toronto, Prefontaine réussissant un simple de 55 verges et Waters réussissant deux placements, de 16 et de 30 verges.

L’unité défensive des Argonauts, menée, entre autres, par le joueur canadien par excellence de la rencontre, l’ailier défensif Ricky Foley, a fait un travail colossal, limitant le meilleur demi offensif du circuit en 2012, le Canadien Jon Cornish, a seulement 57 verges de gain au sol.

« Nous savions qu’en appliquant de la pression et qu’en empêchant leur porteur de ballon d’avancer, nous avions nos chances de gagner, a avoué Foley. Nous avons été en mesure de pénétrer leur front offensif et d’empêcher Cornish de bouger à sa guise. Une fois Cornish contrôlé, nous étions facilement en mesure de le plaquer et d’empêcher de longues courses. »

Constamment embêté, le quart des Stampeders Kevin Glenn a complété 14 de ses 27 passes pour 222 verges. Il n’a décoché aucune passe de touché, contre une interception, coûteuse puisque retournée pour un touché.

Son substitut, Bo Levi Mitchell, a quant à lui complété six de ses neuf passes, généralement lorsque le match était déjà hors de portée pour Calgary, pour 80 verges et un touché, un relai de 12 verges au receveur Maurice Price avec moins d’une minute à faire à la partie.

Celui qui a le plus contribué au pointage chez les Stampeders? Le botteur Rene Paredes, qui a réussi chacune de ses quatre tentatives de placement, sa plus longue sur une distance de 30 verges.

« Nos joueurs ont surmonté plusieurs obstacles et ont démontré de belles choses, mais ils n’en ont tout simplement pas fait assez, a analysé le directeur général et entraîneur-chef des Stampeders, John Hufnagel, après la rencontre. Ce sera le thème de ce match : nous avons été incapables de placer le ballon dans la zone des buts lorsque nous en avons eu la chance. »

Quart par quart

TOR (Q1) : Touché de Chad Owens sur une passe de 5 verges de Ricky Ray
CGY (Q1) : Placement de 30 verges de Rene Paredes

TOR (Q2) : Touché de Pacino Horne sur un retour d’interception de 25 verges
TOR (Q2) : Placement de 16 verges de Swayze Waters
CGY (Q2) : Placement de 18 verges de Rene Paredes
TOR (Q2) : Touché de Dontrelle Inman sur une passe de touché d’une verge de Jarious Jackson

CGY (Q3) : Placement de 27 verges de Rene Paredes
TOR (Q3) : Placement de 30 verges de Swayze Waters
CGY (Q3) : Touché de sûreté concédé par le botteur des Argonauts Noel Prefontaine

CGY (Q4) : Placement de 19 verges de Rene Paredes
TOR (Q4) : Touché d’Andre Durie sur une passe de 7 verges de Ricky Ray
TOR (Q4) : Simple de 55 verges de Noel Prefontaine
CGY (Q4) : Touché de Maurice Price sur une passe de 12 verges de Bo Levi Mitchell (converti de deux points réussi)

À propos de Guillaume
Guillaume Tremblay-St-Gelais est coordonnateur aux communications pour la Ligue canadienne de football depuis 2014 et gravite dans l’entourage de LCF et de ses équipes depuis 2006.
RangNomUniv.Pos.
1 Laurent Duvernay-Tardif McGill LO
2 David Foucault Montréal LO
3 Pierre Lavertu Laval LO
4 Quinn Smith Concordia LD
5 Devon Bailey St. Francis Xavier
6 Evan Gill Manitoba LD
7 Dylan Ainsworth Western LD
8 Anthony Coombs Manitoba DO
9 Matthias Goossen Simon Fraser LO
10 Andrew Lue Queen's DD
 
Sujets d’actualité
  • Manchettes
  • Plus lues
  • Plus commentées
Nouvelles
Sondage
Henry Burris mènera-t-il la LCF pour les verges par la passe pour une troisième année de suite?
1) Oui
2) Non